livre_02

Livres et articles concernant Hugo

Actualités bibliographiques

Août 2016

Livres et articles concernant Hugo 2016-2014

- Livres à propos de Hugo

 

*Victor Hugo amoureux par Christine Clerc, Editeur : Rabelais
Prix : 14,80 € (144 pages). Paru le 17 mai 2016 [L’auteure était l’invitée de Jean-Pierre Elkabbach dans Bibliothèque Médicis, le 10 juin sur la chaîne LCP ; l’émission est consultable en ligne]

*Publication le 12 mai du volume 5 (centré sur Marius) des Misérables en version manga par Takahiro Arai chez Kurokawa ; compte rendu : http://www.manga-news.com/index.php/manga/critique/Miserables-les/vol-5. Les volumes précédents étaient parus le 12 mars 2015 (le 1er), le 11 juin (le 2e), le 8 octobre (le 3e), le 11 février 2016 (le 4e) : voir http://www.manga-news.com/index.php/manga/Miserables-les/vol-4 .

*Le Paris de Hugo de Nicole Savy. Éditions Alexandrines, «Le Paris des Écrivains», 133 pages, 7.90 €

*La Censure théâtrale (1835-1849) / Edition des procès-verbaux, par Odile Krakovitch, Classiques Garnier, 801 pages. Paru le 6 avril 2016.

[L’index des noms permet de relever que Hugo est mentionné dans 73 pages du volume et que cinq procès-verbaux édités le concernent : un portant sur Marion Delorme (Hugo préférait, signalons-le, l’orthographe « de Lorme »), quatre sur des adaptations de Notre-Dame de Paris à la scène, dont deux que je ne connaissais pas : un vaudeville, datant de 1838, de H. Burat de Gurgy, pour le Gymnase Enfantin ; un drame en quatre tableaux d’E. Vaulabelle, créé, malgré l’interdiction demandée par les censeurs, au Théâtre du Belvédère le 1er février 1840]

*Un été avec Victor Hugo, écrit par Laura El Makki et cosigné par Guillaume Gallienne (Editons des Equateurs), 185 pages. 13 euros. [L’auteure était l’invitée, le 26 juillet à 18h,  du Mag de l’été de Leïla Kaddour-Boudadi, sur France Inter : https://www.franceinter.fr/emissions/le-mag-de-l-ete/le-mag-de-l-ete-26-juillet-2016 ]

*Hauteville House / Victor Hugo décorateur, 50 photos de Jean-Baptiste Hugo, 30 dessins de Marie Hugo, lettres et écrits de Victor Hugo et de ses proches, choisis par Laura Hugo. Editions Paris-Musées, 35 euros.

*La Belle-Sœur de Victor H. [Julie Duvidal de Montferrier], par Caroline Fabre-Rousseau (édition du Chèvre-feuille, 340 pages, 31 illustrations, 19 euros).

* Le Théâtre de Victor Hugo, de Florence Naugrette, Ides et Calendes, 112 pages, achevé d’imprimer en février. Sorti en librairie, le 10 mars (ouvrage au format de poche) . [On peut écouter en ligne Florence Naugrette, interrogée à propos de ce livre par Jacques Téphany, directeur de la Maison Jean Vilar, le 15 juillet à Avignon pour L’Écho des planches : http://62.210.215.26/podcasts/ECHO/2016/MJV/11/15072016.mp3 ]

*Les Hugo d’Henri Gourdin, Grasset, 480 pages, imprimé en février 2016. [Ouvrage très hostile à Hugo ; procès d’intention, erreurs, extrapolations]

* Les plus belles traces de Victor Hugo en Belgique par Yves Vander Cruysen, Échevin de la Culture à Waterloo, éditions La Boîte à Pandore (344 pages, 18,90€). [Livre consacré aux14 séjours de Victor Hugo en Belgique de 1837 à 1871.]

*Hugo et Juliette / Dans la tourmente d’un coup d’État, par Virginie Cadot, Edilivre, 350 pages, dépôt légal janvier 2016. Prix : 24 euros.

*Asgar Zeynalov nous informe de la parution de traductions anglaises de ses ouvrages sur Hugo, d’abord publiés dans son pays, l’Azerbaidjan : Hugo / The billionaire of French Literature, 208 pages, le 27 janvier 2016, par les soins de Scholars’Press; et le 30 janvier, Hugo, 172 pages, par les soins de Lulu Publishing Enterprise.

*Parution, le 25 janvier 2016, chez Hermann (coll. « Vertige de la langue ») du nouvel ouvrage de Michel Arouimi, Ecrire selon la rose / Melville, Bosco, Kafka, Hugo. «  Les démonstrations les plus « fortes », nous écrit-il, sont je crois celles réservées à Hugo, ses premiers romans mais encore Les Travailleurs de la mer et ses Choses vues. Cette enquête a été pour moi une vraie aventure, que j’aimerais faire partager ».

* L’ouvrage collectif Les Misérables and its Afterlives : Between Page, Stage, and Screen, coordonné par Kathryn Grossmann et Bradley Stephens, est sorti en librairie le 10 novembre 2015. Sommaire : « Introduction »: Les Misérables: a prodigious legacy, Bradley Stephens and Kathryn M. Grossman. Part 1 Readings of Les Misérables: On (the usefulness of hunger and) beauty, Isabel K. Roche; ‘Foliis ac frondibus’: Les Misérables and the ecogarden, Karen F. Quandt; The grotesque and beyond in Les Misérables: material privation and spiritual transfiguration, Laurence M. Porter; ‘Eh bien, je suis une femme’: when La Misérable acts, Briana Lewis; The dark side of Les Misérables: hunger, desire, and crime, Philippe Moisan. Part 2 Receptions and Adaptations: Homeric variations: from Les Misérables to the nouveau roman, Fiona Cox; The making of a classic: Les Misérables takes the States, 1860-1922, Kathryn M. Grossman; Adapting Les Misérables for the screen: transatlantic debates and rivalries, Delphine Gleizes; The many faces of Javert in Anglophone adaptation, Andrea Beaghton; Éponine on screen, Danièle Gasiglia-Laster; A new creation: Histoire de Gavroche in words and song, Arnaud Laster; Les Misérables and the 21st century, Bradley Stephens ». Prix : 65 £ / 109, 95 US $. 50 % de réduction, non cumulables avec d’autres réductions, pour les commandes effectuées par  le site des éditions Ashgate avec le code  50DTA15N qui doit être entré dans le champ « Promotional Code » ; voir http://www.ashgate.com/isbn/9781472440853

 

*Eros Hugo / Entre pudeur et excès, catalogue d’une exposition de la Maison de Victor Hugo, préfacé par Anne Hidalgo, introduit par Gérard Audinet, avec des contributions de Vincent Gille (commissaire de l’exposition) et de Pierre Laforgue, Paris Musées, 207 pages, achevé d’imprimer en octobre 2015.

 

* Sortie, le 26 août 2015, d’un roman de Judith Perrignon : Victor Hugo vient de mourir (Editions l’Iconoclaste) ; http://www.franceculture.fr/emission-les-bonnes-feuilles-judith-perrignon-victor-hugo-vient-de-mourir-2015-07-23

*Exposition Les Femmes de Victor Hugo (chef de projet : Arlette Burgy-Poiffaut), Maison natale, Besançon, du 18 juillet au 27 septembre 2015, catalogue, préface de Jean-Louis Fousseret, présentation et notices de Jean-Marc Hovasse, 21 pages.

*Sortie en librairie le 11 juin 2015 du tome 2 des Misérables,  adaptés en manga, avec des illustrations signées Takahiro Arai et publiés par Kurokawa .

*Sur les traces de Victor Hugo, par Jean-Michel Bodelet. Présentation par Jean-Louis Lahaye, éditions Renaissance du livre, 160 pages; 17, 90€. 22 mai 2015.

*Pierre-Antoine Cousteau, Hugothérapie ou comment l’esprit vient aux mal-pensants, Note au lecteur de Jean-Pierre Cousteau, préface de Jacques Perret, Via Romana, 285 pages, achevé d’imprimer le 25 mars 2015, paru le 9 avril. [Réimpression d’un livre paru en 1954, augmentée de divers documents. Si l’on doutait de l’ironie du titre, émanant d’un partisan non repenti de la collaboration avec l’Allemagne nazie, les lettres à sa femme publiées ici en guise de « genèse » de l’ouvrage dissipent toute équivoque : l’auteur déteste Hugo. C’est plutôt rassurant mais le titre et la présentation de l’ouvrage peuvent piéger des lecteurs non avertis.]

* En partenariat avec France Inter, le journal Le Monde présente à ses lecteurs la première des grandes traductions et éditions, en langue française, de l’œuvre complète de Shakespeare préfacée par Victor Hugo et traduite par son fils, François-Victor. En kiosque depuis le 19 mars 2015.

[« Dans chacun des ouvrages, le texte reproduit suit scrupuleusement la traduction réalisée par François-Victor Hugo dans l’édition Pagnerre de 1859-1866. Elle est d’ailleurs la base de nombreuses éditions (« Bibliothèque de la Pléiade », 1950 ou « Classiques Garnier », 1961). Dans cette édition, la division en cinq actes a été réintroduite afin de rester fidèle à une tradition qui s’est conservée depuis 1623, mais également de satisfaire la commodité du lecteur qui n’aura ainsi pas de difficulté à retrouver dans ces ouvrages les scènes ou les passages célèbres. »]

* Victor Hugo et George Sand / Et s’ils s’étaient rencontrés ?, pièce de Danièle Gasiglia-Laster, a été publiée le 16 mars 2015  par la Librairie Théâtrale, Paris, 93 pages. Prix : 6 euros 50.

*Parution, le 12 mars 2015, chez Garnier d’un livre de Judith Wulf : Étude sur la langue romanesque de Victor Hugo – Le partage et la composition , 598 pages – Broché – 49 €. En version reliée – 78 €

[« À une époque où l’on se divise dans les débats sur la langue nationale et la langue littéraire, la conception romanesque de Victor Hugo est l’occasion de revenir sur le fondement de la relation humaine pour mieux favoriser son devenir démocratique. »]

 

*Les Misérables,  adaptés en manga, avec des illustrations signées Takahiro Arai, publication par Kurokawa  du premier tome le 12 mars 2015 au prix de 7,65€. http://www.manga-sanctuary.com/news/19797/les-miserables-de-takahiro-arai-arrivent-chez-kurokawa.html; lien communiqué par Carine Fréard que nous remercions. [Ce premier tome, centré sur l’arrivée de Jean Valjean chez l’évêque Myriel est d’une extrême confusion.]

* Victor Hugo / Visions of a Poet-Draughtsman, préfacé par Thomas et Gianna le Claire, rédigé par Gerhard Kehlenbeck, traduit par Sue Cubitt, catalogue de Le Claire Kunst, Hambourg, 2015, communiqué par Sidonie Lemeux-Fraitot, que nous remercions [Photos de Hugo, et quatre dessins (authentifiés par Pierre Georgel) – dont trois reproduits aux dimensions des originaux – de la collection rassemblée par Jan Krugier et son épouse Marie-Anne Krugier-Poniatowski.]

* Asker Zeynalov nous a annoncé la publication, le 28 février 2015, aux Presses académiques francophones, de son Hugo, milliardaire de la littérature française (168 pages, 51 euros 90), paru précédemment en édition bilingue (en azéri et en français) à Bakou en Azerbaidjan au printemps 2014.

*Claude Schopp, Une amitié capitale, correspondance entre Victor Hugo et Alexandre Dumas [une centaine de lettres], Edition de la Bibliothèque, D.L. janvier 2015, paru le 18 février.

*Annonce, le 17 janvier 2015, chez Symétrie, de L’Été, sur un poème de Victor Hugo (Les Voix intérieures, V), de Max d’Ollone (1875-1959), pour chœur mixte et orchestre (1894), réduction pour voix et piano de Franck Villard, 14 euros.

[« Comment ne pas admirer le souffle juvénile se dégageant de ces quelques pages finement ciselées, ou cette délicate conclusion aux audacieuses harmonies ? Entre la grande pureté de la partie chorale et l’étonnante maîtrise de l’accompagnement lui servant d’écrin, le compositeur parvient à magnifier l’atmosphère particulière, presque lyrique, des quatre strophes de Victor Hugo. » (Extrait de la préface de Cyrille Bongers).]

* William Wolkowski annonce la publication, le 17 janvier 2015,  de Victor Hugo: The Spirit and the Letter, a chirographic and semiotic study (en anglais).

*Maison de Victor Hugo, Regards croisés / Théâtre et Photographie, catalogue d’exposition, textes d’Alexandrine Achille et de Florence Naugrette, liste des œuvres exposées, Paris Musées, diffusion Flammarion, 96 pages,  dépôt légal novembre 2014.

* Papapa, cher, très cher grand-père Hugo / Victor Hugo raconté par ses petits-enfants d’Evelyne Brisou-Pellen, Maisons de Victor Hugo / Paris Musées, 19 novembre 2014.

[Interview de l’écrivaine rennaise : « Pourquoi avez-vous écrit votre nouveau roman avec Victor Hugo en personnage principal ? Ce sont les Musées de Paris qui m’ont demandé un roman sur Victor Hugo. Mais qui devait être très court, parler de l’homme, son enfance, sa vie, ses engagements politiques et sociaux, ses écrits, sa famille… Le tout mettant en valeur les objets conservés dans son appartement de la place des Vosges, à Paris, et dans son extraordinaire maison de Guernesey. Un vrai challenge qui m’a d’abord angoissée, puis passionnée. Et je crois que j’ai réussi. » (Source : le Télégramme)]

*Jean-Marc Hovasse, Autour de Victor Hugo / Donation Norbert Ducrot-Granderye, catalogue d’une exposition d’un choix de pièces issues de cette donation à la Ville de Besançon, Musée du Temps (Palais Granvelle) et Maison natale de Victor Hugo, du 20 septembre 2014 au 4 janvier 2015, 120 pages.

*Jean-Pierre Langellier, Dictionnaire Victor Hugo, Perrin, 480 pages. Paru le 4 septembre 2014. 24 euros. [À base de citations de Hugo accompagnées, sauf dans les 7 pages de la préface, de références aux sources, ce qui contraste heureusement avec leur fréquente absence sur Internet. Bien sûr, un choix de citations est toujours discutable et comporte une part de subjectivité mais l’auteur du présent Dictionnaire est animé du désir de faire aimer et admirer Hugo, ce que nous ne pouvons qu’approuver. Une réserve : le recours – non mentionné – pour  Choses vues à la compilation d’Hubert Juin en collection « Folio » alors que les textes dont elle se compose ont été plus rigoureusement édités et datés, notamment par René Journet et Guy Robert. ]

*Victor Hugo par Swysen, bande dessinée, HZ, 16 juillet 2014 [Compte rendu dans L’Écho Hugo 2014]

* Fin juin 2014, est parue la comédie de Danièle Gasiglia-Laster Répétitions mouvementées ou Victor Hugo et ses interprètes, Librairie Théâtrale, 87 pages. Prix : 6 euros. [Compte rendu dans L’Écho Hugo 2014]

* Sont parus le 27 juin 2014,  chez Honoré Champion :

-Victor Hugo chiffonnier de la littérature / « Je ne sais pas écrire avec une épingle » de Virginie Geisler (110 euros)

-Victor Hugo et l’Espagne / L’Imaginaire hispanique dans l’œuvre poétique de José-Manuel Losada Goya, avec la collaboration d’André Labertit (85 euros). [Compte rendu dans L’Écho Hugo 2014]

*Françoise Choay, Victor Hugo avec Claude Lévi-Strauss / Aux avant-postes de l’anthropologie et de la linguistique actuelles, 47 pages, Editions Mille et une nuits, achevé d’imprimer en avril 2014, paru le 30.

*Maison de Victor Hugo, L’Âme a-t-elle un visage ? / L’Homme qui rit, ou les métamorphoses d’un héros, Paris Musées, 95 pages, achevé d’imprimer en mars 2014 [catalogue de l’exposition du 17 avril au 31 août 2014 ; texte et entretiens de Gérard Audinet avec  Vincent Gracieux, adaptateur du roman pour un spectacle du Footsbarn Theatre (2007-2009), Vincent Delestret, dessinateur d’une B.D. en 4 volumes  d’après le roman, parus de 2003 à 2011, Jean-Pierre Améris, réalisateur d’un film de 2012 adapté du roman ].

*Victor Hugo [attribution un peu abusive, Hugo ne pouvant être tenu pour l’auteur des textes « dictés »], Le Livre des Tables / Les séances spirites de Jersey, Edition présentée, établie et annotée par Patrice Boivin, imprimée le 17 mars 2014, sortie le 10 avril. Folio classique, 758 pages.

*Stéphanie Boulard, Rouge Hugo, Presses universitaires du Septentrion, 415 pages, achevé d’imprimer janvier 2014, paru le 13 février.

- Articles et ouvrages traitant partiellement de Hugo

*« Le mot de la faim. Retravail esthétique et infléchissement politique des dénouements hugoliens », contribution de Florence Naugrette à un ouvrage collectif dirigé par elle et Sylviane Robbardey-Eppstein, Revoir la fin – Dénouements remaniés au théâtre (XVIIIe-XIXe siècles), Classiques Garnier, coll. « Rencontres », série « Etudes théâtrales », 547 pages, paru le 20 juillet 2016, en librairie depuis le 22.

* La Musique de film en France / courants, spécificités, évolutions par Jérôme Rossi (édition scientifique) ; préface de Gilles Mouëllic, 470 pages, éditeur : Symétrie, prix public TTC : 45,00 €. Avec une contribution de Stéphane Chanudaud qui peut concerner Hugo : « La musique de film d’Arthur Honegger  : du cinéma à l’écriture de concert » (p. 35-52) et deux dont le sujet est un compositeur qui a été président de la Société des Amis de Victor Hugo : « Antoine Duhamel  : portrait en 24 images par seconde », par Philippe Gonin (p. 201-226) et  « Entretien avec Antoine Duhamel » par Gérard Dastugue , Alexandre Tylski (p. 393-396). Paru le 21 juin 2016.

*« Naissance de Javert », contribution de Guy Rosa au n°42 de la revue Genesis, textes réunis et présentés par Olivier Lumbroso et Alain Pagès, PUPS

*Eric Bertin signale un article d’Allan H. Pasco, «Reforming Society and Genre in Hugo’s Claude Gueux», dans The Modern Language Review, Vol. 111, No. 1 (January 2016), p. 85-103. Il nous communique un lien pour le lire en ligne: http://www.jstor.org/stable/10.5699/modelangrevi.111.1.0085.

*Dans le n° 47 de la revue Chemins de traverse (dépôt légal B.N. 4e trimestre 2015) publiée par les Editions de L’Ours blanc (sur ses activités voir http://assocloursblanc.over-blog.com), parution, p. 27-28, sous le titre « Une rencontre à Bruxelles », d’une scène inédite de Danièle Gasiglia-Laster, inspirée par la visite de Verlaine à Hugo à Bruxelles en 1867.

*Publication en décembre 2015 du n°34 des Cahiers de l’Abbaye de Créteil, publié par les Amis de Georges Duhamel et de l’Abbaye de Créteil, et intitulé Antoine parmi nous / Hommage à Antoine Duhamel 1925-2014. Dans la section « Hommages et Témoignages » se trouvent, p. 31-32, sous le titre « Un grand musicien et un homme chaleureux » un texte, signé Danièle Gasiglia et Arnaud Laster, paru en 2014 dans le n°13 de L’Écho Hugo, bulletin de notre association dont Antoine Duhamel fut le président de 2006 à 2011 ; et, p. 33-34, sous le titre « Quatrevingt-Treize », un texte sur l’opéra adapté du roman de Hugo, dont il composa la musique, signé Arnaud Laster, paru dans « Hugo à l’Opéra », n° 208 de L’Avant-Scène Opéra, daté de mai-juin 2002.

– Le Groupe de recherche brésilien Victor Hugo et le XIXème siècle nous annonce la publication en ligne du deuxième numéro de la Revista XIX – Artes e técnicas em transformação, qui  aborde les « Voyages, exils, nomadismes et migrations. Mémoires et héritages des déplacements territoriaux du 19e siècle ». Au sommaire, entre autres contributions,  un éditorial de Gérard Wormser : « Uma nova noção de espaço, uma nova noção de tempo » ; et un article de Junia Barreto : « O Imaginário do ogro em Han d’Islande, de Victor Hugo ». On peut consulter le sommaire complet : http://periodicos.unb.br/index.php/revistaXIX/issue/current/showToc N° disponible sur le site http://seer.bce.unb.br/index.php/revistaXIX/issue/current

 

*Parution le 8 avril 2015 d’un essai de Laurent Nunez : Si je m’écorchais vif, qui traite de Rimbaud, Hugo et Laforgue (Grasset, 208 p.). [Compte rendu sur le site de La Règle du jeu : http://laregledujeu.org/2015/04/14/20445/si-je-mecorchais-vif-de-laurent-nunez-poetes-de-la-disparition-et-de-leffacement/ .]

*Parution, le 2 avril 2015, de Waterloo / Acteurs, historiens, écrivains, préface de Patrice Gueniffey, textes choisis et annotés par Loris Chavanette, Folio classique, 882 pages, achevé d’imprimer le 16 mars 2015.

[Textes de Napoléon, des « vainqueurs », de témoins, relevant de l’histoire militaire, de l’histoire politique, de biographes, de romanciers, de poètes et de dramaturges ; Hugo est bien représenté  parmi les romanciers (avec de larges extraits des Misérables) et les poètes (avec « L’Expiation », « Le Retour de l’empereur » et « L’Avenir », poème de L’Année terrible). En annexes, des cartes de la bataille. Dossier composé d’une chronologie, d’une bibliographie, de notices biographiques des militaires impliqués]

« Victor Hugo / Notre écrivain national / Sondage : les raisons d’un plébiscite. Enquête : les choix de 20 écrivains » [3 d’entre eux ont répondu « Victor Hugo » : Catherine Clément, Georges-Olivier Châteaureynaud et Philippe Forest], Le Magazine littéraire, n°554,  avril 2015.

*Eric Bertin nous signale dans le n° 43 de la revue Nineteenth-Century French Studies (printemps-été 2015) la parution de trois comptes-rendus d’ouvrages de ou sur Victor Hugo ; voir http://www.ncfs-journal.org/?q=current-toc. À notre demande, il a précisé que sa Chronologie des livres de Victor Hugo imprimés en France entre 1819 et 1851 (Librairie Jérôme Doucet, 2013) avait fait l’objet jusqu’à présent de deux comptes rendus dans des revues universitaires : celle qui vient d’être mentionnée et French Studies ; et de deux autres dans des revues bibliophiliques : Le Magazine du Bibliophile et la Revue française d’histoire du livre.

* « La Société des amis de Victor Hugo / une association cristolienne et universaliste »,  présentation par son président, dans Passerelles, périodique trimestriel de Bonneuil et Créteil, n°49, Printemps 2015.

Le Photojournalisme et la naissance des maisons-musées d’écrivains en France 1881-1924 , ouvrage d’Elisabeth Émery, coll. « Écriture et représentation »,  Éditions de l’université de Savoie-Mont Blanc, Chambéry. 2015

[À travers l’analyse de la représentation des résidences privées de Balzac, Dumas, Hugo, George Sand, Goncourt, Zola, Loti, Montesquiou, Mallarmé, Proust et bien d’autres, ce livre montre que la demeure des écrivains est devenue, à cette époque, un objet de débats et un élément important du patrimoine]

*Alain Chestier, Charles Nodier. Du proscrit à l’Immortel, Cabedita, collection « Des hommes et des lieux », février 2015, 152 pages, 22 euros.

*Nous sommes Charlie. 60 écrivains unis pour la liberté d’expression (avec des textes de Voltaire, Diderot et Victor Hugo : extrait, nous signale Noëlle Pardon, du discours du 11 septembre 1848, non recueilli dans Actes et Paroles mais publié à l’époque par L’Evénement et repris récemment dans Hugo journaliste, articles et chroniques choisis et présentés par Marieke Stein, GF), Livre de Poche, 168 pages. En librairie le 5 février 2015.

*Dossier « le Roman gothique » dans le n° de février 2015 du Magazine littéraire.

*Guy Trigalot nous informe de la parution en février 2015 de Voyages et Promenades romantiques de Victor Pavie, 361 p., 21 euros.

*Contribution de Florence Naugrette sur « Villiers et le drame romantique » dans « Villiers / Le théâtre et ses imaginaires », Littératures  n°71 / 2014, P.U.M., paru le 8 janvier 2015.

* Joë Friedemann, auteur de Victor Hugo, un temps pour rire, Saint-Genouph, Librairie Nizet, 2002,  annonce la parution en décembre 2014 de son nouveau livre Le Masque et la Figure / Etudes sur le rire / La Genèse, le rire noir, l’utopie, la Shoah, éditions Orizons, avec un chapitre intitulé « Gwynplaine une écorce d’hilarité » ; 13 euros ; http://editionsorizons.fr/index.php/le-masque-et-la-figure-etudes-sur-le-rire.html

*Pierrette Dupoyet a annoncé la parution, ce 20 décembre 2014, d’un livre sur ses 30 ans de participation au Festival Off d’Avignon: 30 ans au cœur du Festival d’Avignon (300 pages, 200 photos inédites) : « le récit jour après jour de cette fabuleuse aventure.Vous découvriez de l’intérieur la création des spectacles, le trac, les émotions, les rencontres, le doute, la fatigue, les émerveillements… bref, le métier d’Auteur-comédienne vécu dans le partage et la transmission des valeurs. Vous y retrouverez notamment la genèse de la création du spectacle: Les Parias chez Victor Hugo  au Festival 2000, puis la reprise en 2002 et 2012 avec le récit  enflammé de l’accueil du public et la liste des pays ensuite visités par cette création (Haïti, Azerbaïdjan, USA, Emirats Arabes, Turquie,  Madagascar,  Liban, Seychelles, Ile Maurice, La Réunion…etc) ».

*« L’imaginaire de l’émotion dans l’œuvre de Victor Hugo », contribution de Ludmila Charles Wurtz à Émotions contemporaines XIXe–XXIe siècles, Armand Colin/ Recherches, 351 p., dépôt légal novembre 2014.

* «La gauche française à la veille du coup d’Etat vue par un agent secret », contribution de Jean-Claude Yon au Magasin du XIXe siècle, n°4, 2014 (dépôt légal octobre), publication de la Société des Etudes romantiques et dix-neuviémistes.

* Georges Voisset, spécialiste du pantoun, nous écrit pour faire part de la publication, le 14 octobre 2014, par les éditions Jentayu, en partenariat avec Pantun Sayang (la nouvelle association qu’il préside), d’un premier recueil de pantouns francophones, Une poignée de pierreries. Collection de pantouns francophones, à découvrir sur le site de l’association : http://pantun-sayang-afp.fr/propos-de-lafp/ . Il s’agit là, pour ce genre malais si mal connu en France, d’une première…  après Les Orientales. Georges Voisset nous invite à lire dans sa préface, comme dans tant de ses ouvrages antérieurs, un hommage à Victor Hugo…

*Trois articles concernant Hugo – « Le Retour du penseur en exil », « Les Misérables et L’Homme qui Rit », « L’Homme qui Rit à la Maison de Victor Hugo » – dans un livre en chinois du professeur Shen Dali dont il propose pour traduction du titre original Brassées d’herbes rapportées des lointains (éditions du Youfon, rue Monsieur le Prince, septembre 2014).

* Les Rebelles: une anthologie sous la direction de  Jean-Noël Jeanneney et Grégoire Kauffmann, CNRS Editions / Le Monde, 608 pages. 29 euros, 25 septembre 2014.

* « L’Âme romantique et la citoyenneté (Lamartine, Sand, Hugo) », contribution de Caroline Julliot et Franck Laurent à un ouvrage dirigé par Dominique Avon, Sujet, fidèle, citoyen / Espace européen (XIe-XXIe siècles), Peter Lang, Berne, 18 août  2014, 374 pages.

* Parution d’un volume d’Hommages à Georges Zaragoza, 340 pages, achevé d’imprimer à Palaiseau en juin 2014 pour le compte du Centre pluridisciplinaire Textes et Cultures [de l’Université de Bourgogne ((Dijon)] avec plusieurs contributions où il est question de Hugo – « Shakespeare, Hugo et Verdi : à propos de Macbeth », par Didier Souiller(p. 85 à 107), « Quand la chanson se met en scène : la chanson dans le théâtre français » par Brigitte Buffard-Moret (p. 109 à 120) ;  « Genèse du livret d’une comédie lyrique : La Forêt mouillée de Fernando Albinarrate » par Arnaud Laster (p. 179 à 186) – et un inventaire des « Travaux et publications » de Georges Zaragoza (p. 329 à 340), parmi lesquels un assez grand nombre concernent Hugo.

* La Bergère d’Ivry, roman de Régine Deforges, Editions de la Différence, 5 juin 2014 [Compte rendu dans L’Écho Hugo 2014].

*Le Cavalier au cheval livide de Jack Chaboud, coll. « En bref / Nouvelle », Editions de la Crypte, 29 pages, achevé d’imprimer en mars 2014.

* Michel Arouimi, Rimbaud malgré l’autre / [Re]lire Rimbaud, Jacques André éditeur, Lyon, 194 pages, achevé d’imprimer mars 2014, paru le 13. [L’ouvrage de ce maître de conférences en littérature comparée à l’Université du littoral « s’attache surtout à l’influence de L’Homme qui Rit de Hugo dans les œuvres de Rimbaud. Et dès la fameuse lettre où le Rimbaud “voyant” évoque les personnages les plus inquiétants de ce roman » (4e de couverture). Parmi les titres de chapitres : « L’art des comprachicos », « “Fils du soleil” ou fils d’Hugo » ; « Un Gwynplaine en enfer », « Autres préfigurations hugoliennes de Une saison en enfer » ; « Hugo sous les traits de Poe : une alchimie mémorielle » ; « Ruy Blas, un Rimbaud avant l’heure ».]

*Bruno Sibona, Homo porosus / L’homme poreux et ses animaux intérieurs, Editions universitaires de Dijon, collection Ecritures, 128 pages, achevé d’imprimer le 16 janvier 2014.